top of page
Rechercher

ARE ELECTRIC SCOOTERS & BIKES LEGAL IN CANADA?


Sont les vélos électriques légaux en Colombie-Britannique ?

En Colombie-Britannique, les vélos électriques sont classés comme des véhicules alimentés électriquement avec un système d'assistance au pédalage. En 2002, le gouvernement de la Colombie-Britannique a adopté l'article 1.2.1 de la Loi sur la sécurité des véhicules automobiles du Canada (LSVAC). Par conséquent, elle est devenue la première province du Canada à autoriser légalement l'utilisation des vélos électriques sur les autoroutes.


En Colombie-Britannique, les e-bikes sont classés en trois (3) classes différentes, et chaque classe a des règles de circulation différentes les distinguant les unes des autres. Les règlements indiquent que les vélos de classe 1 peuvent circuler sur tous les sentiers de parc où les vélos de montagne ou autres types de vélos sont déjà autorisés. Cependant, ceux de classe 2 et 3 ne peuvent circuler que sur les sentiers et routes désignés pour les véhicules motorisés.


De plus, les vélos électriques de classe 1 ne sont pas considérés comme des véhicules motorisés en vertu des règlements des parcs, aires de conservation et de loisirs (PCRA). Ces types de vélos électriques ont des moteurs qui ne fonctionnent que lorsque le cycliste pédale avec une puissance de sortie de 500 watts. En revanche, les moteurs des vélos de classe 2 et 3 sont capables de fournir une assistance partielle ou complète via une manette des gaz. De plus, les deux classes sont considérées comme des véhicules motorisés en vertu des règlements PCRA.


Les vélos électriques doivent également avoir des pédales entièrement fonctionnelles, ce qui signifie que le moteur doit se désengager lorsque l'opérateur arrête de pédaler. Cependant, ils sont autorisés à avoir un accélérateur. De plus, pour utiliser votre vélo électrique sur l'autoroute, aucun permis de conduire, assurance ou immatriculation de véhicule n'est requis. Cependant, vous devez porter un casque de vélo avant de rouler sur la route.


Les trottinettes électriques sont-elles légales en Alberta ?

Le cyclisme est une activité de loisir répandue, un moyen de transport et un sport compétitif qui a connu une croissance significative en Alberta. Selon la loi sur la sécurité routière de l'Alberta, les vélos électriques sont classés comme des véhicules. Cela signifie que les cyclistes ont de nombreux droits et responsabilités juridiques similaires à ceux des autres usagers de la route. Cependant, il existe des lois provinciales conçues pour assurer votre sécurité, quelle que soit votre destination dans la province de l'Alberta.


Selon la loi sur la sécurité routière de l'Alberta, vous pouvez conduire un vélo électrique sans permis de conduire valide. Cependant, il y a une limite de vitesse spécifique à respecter. Les lois sur les vélos électriques en Alberta indiquent également que les vélos électriques ne doivent pas dépasser une vitesse de 32 km/h.


La loi actuelle sur la sécurité routière de l'Alberta (TSA) prévoit des réglementations spécifiques aux cyclistes sur la route et à la manière dont les automobilistes interagissent avec les cyclistes. Néanmoins, les réglementations de la TSA s'améliorent en fonction des meilleures pratiques actuelles et de la recherche fondée sur des preuves visant à offrir l'environnement le plus sûr possible. De plus, l'Alberta Cycling Coalition a été créée grâce à un partenariat entre plusieurs des principales organisations cyclistes de l'Alberta avec pour mandat d'améliorer la sécurité du cyclisme en Alberta. Dans le cadre de ce mandat, l'ACC a examiné la TSA en ce qui concerne le cyclisme.


Les trottinettes électriques sont-elles légales en Ontario ?

Les vélos électriques occupaient autrefois une place intermédiaire entre les bicyclettes et les véhicules motorisés. Cependant, en 2000, ils ont reçu leur propre catégorie dans les prestigieux Règlements sur la sécurité des véhicules automobiles du Canada. Aujourd'hui, en Ontario, le code de la route considère les vélos électriques comme complètement différents des autres types de véhicules. Ils sont distincts et ont leurs propres lois.


Selon le code de la route de l'Ontario, vous pouvez conduire un vélo électrique sans permis de conduire valide. Cependant, il y a une limite de vitesse spécifique à respecter. Les lois sur les vélos électriques en Ontario indiquent que les vélos électriques ne doivent pas dépasser une vitesse de 32 km/h. Le code de la route précise également que les vélos électriques qui ont été débridés pour augmenter leurs limites de vitesse sont considérés comme illégaux.

En termes de sécurité, le code de la route de l'Ontario stipule que tous les borniers électriques d'un vélo électrique doivent être couverts. Cela est fait pour réduire le risque d'accidents dangereux. Généralement, les nouveaux vélos électriques ont cette fonction de protection intégrée.


Concernant les spécifications, les roues d'un vélo électrique ne doivent pas être inférieures à 35/350 mm selon le code de la route de l'Ontario. C'est la meilleure façon de s'assurer que ces vélos motorisés peuvent supporter les rigueurs de l'utilisation sur les routes sélectionnées. Enfin, les cyclistes doivent pouvoir fournir un moyen d'identification.


Les trottinettes électriques sont-elles légales au Québec ?

Les règles concernant l'utilisation d'un vélo électrique dans la province de Québec sont légèrement différentes. Les règles concernant les puissances inférieures à 500 watts restent valables. Au Québec, votre vélo électrique peut avoir jusqu'à trois roues. Cependant, il doit être conduit en portant un casque dont la coque doit être entièrement robuste et avoir un rembourrage intérieur spécial.


Au Québec, la loi exige que tous les vélos électriques portent l'étiquette d'origine imprimée par les fabricants. De plus, tous les accessoires supplémentaires utilisés doivent être conformes à la Loi sur l'assurance automobile et au Code de la sécurité routière. Les vélos électriques peuvent être utilisés sur toutes les routes, sauf les autoroutes (y compris leurs sorties et accès). Vous n'avez pas besoin d'enregistrer spécialement un vélo électrique, bien qu'il y ait certaines restrictions concernant les licences. Les cyclistes de plus de 18 ans n'ont pas besoin de permis. Cependant, les conducteurs âgés de 14 à 17 ans doivent avoir un permis de classe 6D qui autorise la conduite d'une trottinette, d'un vélo électrique ou d'une mobylette. L'âge minimum pour les cyclistes au Québec est de 16 ans.


Tous les cyclistes doivent suivre les règles de circulation régulières, tout comme les autres usagers de la route. De plus, la limite de vitesse pour les vélos électriques au Québec est de 32 km/h. Ceci est une réglementation que la plupart des provinces permettant l'utilisation d'un vélo électrique sur les propriétés municipales ont. À partir de juillet 2023, les trottinettes électriques peuvent être utilisées légalement sans permis. Des règles sont appliquées pour protéger le conducteur et les autres usagers de la route/trottoir.


Quelques règles pour le comportement des trottinettes électriques au Québec

  • Vitesse maximale de 25 km/h

  • Utilisation uniquement sur les pistes cyclables et les routes dont la vitesse maximale ne dépasse pas 50 km/h

  • Casque obligatoire

  • Utilisation interdite des écouteurs, du téléphone sur la trottinette

  • Transport de passagers interdit


Assurez-vous d'être prudent dans votre comportement de conduite pour vous protéger des dangers routiers et des autres personnes autour de vous.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page